Mon Tro Breizh Quand chacun raconte son Tro Breizh

Marque Bretagne
Produit en Bretagne
Région BretagneDépartement FinistèreDépartement Ille et Vilaine

Le Tro Breizh®, c’est quoi pour vous ?

Le Tro Breizh®, ce n’est pas un Chemin comme les autres, ce n’est pas une simple randonnée, c’est le cri de tout un peuple, un lien entre tous les Bretons… Dans la « Terre du Passé », Anatole Le Braz évoque le Tro Breizh® dont témoigne cette vieille pèlerine de Nanna Tro Breizh. Alors, si nous faisions comme Anatole et Nanna et que chacun se mettait à rêver, à raconter, à écrire, à dessiner, le Tro Breizh® continuerait d’appartenir à tous et d’irriguer la Bretagne…pour 1000 ans !

 

Chacun peut témoigner !

 

Le Tro Breizh® selon Anatole Le Braz et Nanna…

Si vous nous cliquez dessus,
vous accédez au Tro Breizh® de Nanna Tro Breizh
d’Anatole Le Braz dans « La Terre du Passé »

 

Le Tro Breizh® qui trotte dans la tête de Marie-Jo
Tréguier-Saint-Brieuc – Mars 2022


Le Tro Breizh® avec vos mots…
Avril 2022

🥾 [EN 1 FOIS OU EN 1000 FOIS, LE TRO BREIZH® C’EST TOUT ÇA À LA FOIS…] 📢 Vous êtes tellement nombreux à nous raconter votre Tro Breizh®… Alors on a eu envie de mettre vos mots sur de belles images ! Parce que Mon Tro Breizh® porte bien son nom et que le Tro Breizh® c’est vraiment celui que chacun fait !

📷 Alexandre Lamoureux, Emmanuel Berthier, Yannick Le Gal, Mon Tro Breizh®

 

Le Tro Breizh® selon Françoise et Yannick…
Quimper-Tréguier – Mai/Juin 2021

« Le Tro Breizh en couple ou le début d’une aventure…
Nous sommes le 26 Mai 2021. Sac au dos, nous posons le pied sur le quai de la gare de Quimper. Depuis plusieurs mois déjà, le COVID joue avec notre liberté de circuler mais une porte vient de s’entrouvrir. Alors, nous nous engouffrons. L’action remplace le rêve, enfin !

Les flèches de la cathédrale Saint Corentin s’estompent déjà qu’une petite hermine s’invite sur le chemin. Tête à gauche, tête à droite, tête haute, elle nous prend la main et nous guide habilement. Parfois, modestie oblige, elle cède la place à un GR® fortement galonné de rouge et de blanc. Les paysages défilent, la liberté en bandoulière. Une variété époustouflante : les premiers chemins creux conduisent déjà aux longues plages de la baie de Douarnenez. Puis fini le murmure du rivage. Le Menez-Hom est devant nous. Un livre de botanique à ciel ouvert. Les coucous occupent l’espace sonore. Là-haut, la Bretagne se dévoile. Rose des vents et quels vents !

A peine descendus, nous voici déjà dans les pentes du Mont-Saint-Michel de Brasparts. Nouveaux horizons. Après l’Atlantique, la Manche. Entre les deux, les enclos paroissiaux. Sizun, Lampaul, Guimiliau rivalisent. Le granit prend vie. L’âme bretonne se dévoile.

La cathédrale Saint Paul Aurélien est la première des cathédrales de notre chemin. Magnifique récompense qui fait oublier la fatigue car le chemin est exigeant. Heureusement, à chaque étape, nos hôtes rivalisent de gentillesse. La transaction financière nécessaire de nos haltes n’empêche pas nos hôtes de nous entourer de leur sollicitude liée à notre état de marcheurs, effaçant un peu de notre fatigue.

Un amical échange avec l’association en terrasse face à la cathédrale et nous voici repartis vers Tréguier. La baie de Morlaix, au petit matin, s’anime. Les barges ostréicoles dérangent le flot endormi. Nous sommes maintenant au nord de Plougasnou sur le Sentier des Douaniers. Les montées en plein soleil sont rudes et la verticalité est à nos pieds. Le moment n’est pas à la contemplation. Nous contournons les grèves de Plestin et Saint Michel, faisons halte à Tonquédec avant de buter sur un pont emporté par une colère du Jaudy. La Roche-Derrien nous voit passer, goguenarde, avec quelque retard. Le soleil plonge à l’horizon quand la cathédrale Saint Tugdual nous offre sa fraicheur. Intense moment de paix et de sérénité.

Puis très vite, un sentiment nous anime : repartir. 5 cathédrales nous attendent. Le Tro Breizh est une boucle, cela en fait un chemin unique ».

 

Le Tro Breizh® de Jean-Louis…
Quimper – Saint-Pol-de-Léon – Août 2020

« J’ai fait cette étape du Tro Breizh de Quimper à Saint-Pol-de-Léon au sortir du confinement imposé par le Covid19. À la suite de cet enfermement de plusieurs semaines avec seulement une heure de marche quotidienne, j’étais prêt physiquement et moralement à me lancer ce nouveau défi. C’est en effet une longue marche de solitude pendant laquelle tous les sens sont en éveil ».